Un spectacle aérien de Bagotville au rythme du centenaire de l’Aviation royale canadienne

Le retour du Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB) tombe pile-poil pour les
célébrations du centenaire de l’Aviation royale canadienne (ARC). Les visiteurs devront
s’attendre à une programmation haute en couleur et à saveur internationale.


D’abord, les 100 ans de l’ARC ont suffi pour convaincre un visiteur qui ne vient pas souvent
au Canada. La patrouille aérienne militaire de l’Italie, la Frecce Tricolori, sera de la partie les
22 et 23 juin prochains. La dernière visite au Canada des pilotes italiens avec leurs appareils
Aermacchi MB-339 remonte à 1992.
Dans cette édition du SAIB, qui sera fort possiblement la dernière, on attend aussi de la visite
de la Royal Air Force (RAF). À défaut d’avoir les Red Arrows, l’équipe de démonstration du
Royaume-Uni, le SAIB accueillera l’avion de chasse Eurofighter Typhoon de démonstration
de la RAF.
La tournée pancanadienne des Red Arrows est prévue pour plus tard à la fin de l’été, ce qui
explique pourquoi les flèches rouges ne seront pas au Saguenay en juin. Toutefois, l’équipe
s’arrêtera au spectacle aérien AERO Gatineau-Ottawa (https://aerogatineauottawa.com/fr/),
du 6 au 8 septembre.


Les habitués
Parmi les noms qui reviennent souvent au SAIB, bien sûr, il y a le 431 e Escadron de
démonstration aérienne des Forces armées canadiennes. Mieux connus sous Snowbirds,
l’équipe de voltige formée de pilotes de l’ARC démontre son savoir-faire à bord de leur CT-
114 Tutor, de conception et fabrication canadienne.
L’équipe de parachutistes de l’Armée canadienne, les Skyhawks ouvriront l’après-midi de
démonstration durant lequel se succéderont les Snowbirds, le CF-18 de démonstration et les
grosses pointures de la voltige aérienne.
Notons aussi la présentation d’un Supermarine Spitfire de la Seconde Guerre mondiale,
accompagné d’un CF-18, ainsi que deux autres avions du conflit de 1939-1945, soit un P-51
Mustang et un Hawker Hurricane.
L’avant-midi ne sera pas non plus de tout repos avec les prestations de Martin Hivon
d’Aviation MH avec son Yak-55, de Yak Attak CJ6 Entertainement Inc., de l’équipe de
démonstration du CH-146 Griffon, de Mike Tryggvason avec son Extra 300 et de Manfred
Radius en planeur acrobatique. Cette portion du SAIB se terminera avec la démonstration de
CF-18 Mass Attack.
Au sol, plusieurs aéronefs, civils et militaires, seront exposés. Plusieurs types d’appareils
restent à être confirmés. Surveillez le site du SAIB pour être à jour.


Accès gratuit
Les portes du SAIB ouvrent dès 8h, le samedi 22 et dimanche 23 juin. L’admission est
gratuite comme ce fut le cas en 2019, la dernière édition avant la pandémie.
La foule sera sûrement importante comme en 2019. D’ailleurs, le site avait été fermé aux
nouveaux spectateurs en début d’après-midi, il y a cinq ans.
Il est préférable d’utiliser les navettes qui seront mises en place par la Société de transport du
Saguenay pour se rendre à la base de Bagotville durant cette fin de semaine. L’horaire
définitif sera mis en ligne bientôt sur le site Web du SAIB.

Si vous venez avec vos enfants, les organisateurs recommandent fortement de vous rendre à
la tente des enfants perdus afin d’identifier votre ou vos enfants. Un bracelet vous sera alors
fourni pour y inscrire votre numéro de téléphone et pour l’attacher au bras de votre enfant.
On suggère également de photographier votre enfant avec votre appareil. Cela facilitera la
description visuelle de celui-ci au cas où il se perde.


Site Web : saibagotville.com