La Subaru Legacy 3.6R Limited 2018

La Subaru Legacy LTD 2018, sans être une berline de luxe, fait beaucoup plus dans le confort que dans le sport. (Photo : Richard Roch)

Une berline raffinée mais méconnue

 

Tout le monde ne connaît pas les vertus de la transmission intégrale en hiver. Dans les faits, si vous n’avez conduit que des véhicules à propulsion ou à traction dans votre vie, vous ne savez pas du tout de quoi je parle. Si vous considérez l’achat d’une berline, je vous suggère de visiter une concession Subaru un jour de tempête pour faire l’essai d’une Legacy. Vous découvrirez alors la différence entre une traction et une transmission intégrale.

Carrosserie

En apparence, la Subaru Legacy 3.6R LTD 2018 est une berline qui affiche des lignes relativement conservatrices, quasi anonymes, mais quand même plus fuyantes que celles des modèles précédents. Le constructeur en a revu la calandre, les pare-chocs ainsi que les phares et l’a également dotée de jantes plus seyantes chaussées de pneus Goodyear 225/50 R17, ce qui lui confère une allure plus contemporaine. Si vous cherchez une berline sportive, vous n’êtes pas à la bonne enseigne. La Subaru Legacy LTD 2018, sans être une berline de luxe, fait beaucoup plus dans le confort que dans le sport.

Habitacle et équipement

Quand j’ai pris place derrière le volant de la Subaru Legacy 3.6R LTD 2018, je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par la beauté de son habitacle. Un peu à l’image des produits Mazda, la planche de bord est bien conçue, dépouillée tout en restant complète, agréable à l’œil et très conviviale. L’intérieur deux tons, l’ensemble EyeSight de Subaru et la qualité de la finition rendent également l’expérience à bord des plus agréables.

Un peu à l’image des produits Mazda, la planche de bord est bien conçue, dépouillée tout en restant complète, agréable à l’œil et très conviviale. (Photo : Richard Roch)

Le système d’infodivertissement de la voiture, quand même assez facile à utiliser, comporte un écran de 8 pouces, la navigation, la connectivité Bluetooth avec reconnaissance vocale, les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto, l’interface de contrôle iPod, deux ports SUB ainsi que l’entrée audio auxiliaire et la fonction de messagerie texte.

(Photo : Richard Roch)

Les mélomanes ne seront pas en reste avec la Legacy 3.6R LTD 2018 puisque le constructeur a doté sa berline d’une chaîne audio d’excellente qualité comportant un amplificateur de 576 watts et 12 enceintes acoustiques, le tout signé Harman Kardon. En matière de confort, c’est on ne peut plus complet. La voiture reçoit des sièges en cuir de très bonne qualité. Le siège du conducteur propose 10 réglages électriques avec soutien lombaire avec réglage assisté ainsi qu’une mémoire à deux positions. Le siège du passager est également à réglage électrique. Et il est intéressant de noter que tous les sièges de la voiture ainsi que le volant sont chauffants. Si vous voulez être au fait de l’équipement de la voiture, je vous réfère à la page web du constructeur : www.subaru.ca/WebPage.aspx?WebSiteID=284&WebPageID=21566&Range=Legacy&ModelYear=2018&CarID=1062

Il est intéressant de noter que tous les sièges de la voiture ainsi que le volant sont chauffants. (Photo : Richard Roch)

Mécanique

Dans sa version de base, la Subaru Legacy propose un moteur Boxer à 4 cylindres de 2,5 litres à double arbre à cames en tête qui développe une puissance de 175 chevaux à 5800 tours par minute. Pour ce qui est du modèle qui nous intéresse, on a affaire à un moteur à 6 cylindres opposés horizontalement à double arbre à cames en tête qui développe une puissance de 256 chevaux à 6000 tours par minute. Les deux mécaniques sont équipées de la technologie de réduction des émissions PZEV. Pour avoir conduit le modèle à 6 cylindres durant toute une semaine, je peux vous dire que cette mécanique, malgré sa puissance plus que raisonnable, est d’une douceur absolument incomparable et tout à fait exempte de vibrations. Jumelée à cette superbe mécanique, la boîte de vitesses est une automatique à variation continue qui fait un excellent travail. Et comme la mécanique est très silencieuse, c’est à peine si l’on se rend compte qu’on a affaire à une CVT. Et, la cerise sur le gâteau, le système de transmission intégrale symétrique à prise constante de Subaru qui vous permettra de passer l’hiver en toute sécurité, et ce, peu importe les conditions. Toutefois, ce 6-cylindres Boxer de Subaru risque d’afficher une consommation moyenne de carburant relativement élevée qui pourrait se situer entre 10 et 11 litres aux 100 kilomètres. Vous disposerez par contre d’un réservoir de carburant de 70 litres qui vous assurera une autonomie raisonnable.

Comportement

Sur la route, la Subaru est silencieuse comme ce n’est pas possible et très confortable. La direction est précise, et la suspension à quatre roues indépendantes, à jambes de force à l’avant et à double triangulation à l’arrière, fait un excellent travail. Sur les petites routes en lacets, la Subaru est passablement neutre, merci à la suspension et à la transmission intégrale.

Conclusion

La Subaru Legacy 3.6R LTD 2018 est généralement boudée par les consommateurs qui lui préfèrent la Honda Accord et la Toyota Camry. Dans un pays comme le nôtre où l’hiver est parfois très long, vous gagneriez à considérer cette voiture qui est vraiment conçue pour notre climat. Et comme je vous le disais en introduction, faites-en l’essai par jour de tempête ! Vous comprendrez ce que je veux dire ! Et à moins de 40 000 $, elle constitue une très bonne affaire !

 

Les fleurs

  • Confort et raffinement
  • Équipement complet
  • Prix
  • Comportement
  • Solidité
  • Chaîne audio de très bonne qualité
  • Transmission intégrale

 

Le pot

  • Consommation légèrement élevée
  • Lignes quelque peu anonymes

 

A propos de Richard Roch 30 Articles
Après des études classiques au Collège Ste-Marie, à Montréal, Richard a été embauché par Hydro-Québec en 1968 où il a œuvré en communications jusqu’à son départ, en 1997. Il travaille maintenant comme pigiste en rédaction, en révision et en traduction pour diverses entreprises dans des domaines variés ainsi que comme journaliste et chroniqueur automobile. Il se spécialise surtout dans les technologies et les véhicules verts.