La Honda Accord Touring hybride 2017

Honda nous revient avec un modèle hybride qui nous propose rien de moins que le meilleur des deux mondes : le confort et le silence de roulement d’une grande berline et une motorisation hybride de pointe. (Photo : Honda)

Le meilleur des deux mondes

Mine de rien, la Honda Accord de neuvième génération amorce sa 41e année en 2017. Et, surprise, le constructeur japonais nous revient avec un modèle hybride qui nous propose rien de moins que le meilleur des deux mondes. Primo, le confort et le silence de roulement d’une grande berline, et, secundo, une motorisation hybride de pointe combinant un moteur électrique à un 2-litres atmosphérique i-VTEC qui affiche la consommation de carburant d’une sous-compacte. D’ailleurs, Honda, qui a revu sa position sur le sujet, prévoit que les deux tiers de ses véhicules produits à l’horizon 2030 utiliseront une mécanique électrique. Personnellement, j’ai été ravi.

 

Confortable, économique et silencieuse

Précisons tout de suite que la Honda Accord Touring hybride 2017 n’a aucune prétention sportive. Quand j’en ai pris le volant pour la première fois, je ne m’attendais pas à conduire une voiture avec un tel tempérament. Je m’attendais plutôt à conduire une berline confortable, économique, silencieuse, conviviale, sobre et honnête. Et je n’ai pas été déçu ! C’est exactement ce qu’elle m’a donné !

Quand on prend le volant de la Honda Accord Touring hybride 2017, on a tout de suite l’impression de s’asseoir dans une berline pleine grandeur et non dans une intermédiaire. C’est vaste, c’est dégagé, c’est aéré ! Bref, on respire ! Même un claustrophobe s’y sentirait à l’aise. Les sièges sont confortables et sont recouverts d’un cuir de bonne qualité. Pour ce qui est de l’équipement, c’est on ne peut plus complet avec la climatisation bizone, le rétroviseur à gradation automatique, la boussole, la chaîne audio avec système de navigation, l’indicateur de température extérieure, la connectivité Bluetooth, la caméra de vision arrière, la colonne de direction inclinable et télescopique et j’en passe. J’ai deux bémols, cependant : le premier irait à l’espace disponible dans le coffre occupé par la batterie du système hybride; là où l’Accord de base à moteur à essence propose 439 litres d’espace dans le coffre, l’hybride ne propose que 382 litres; une différence de 13 %. Le second irait au fait qu’on ne peut rabattre le dossier de la banquette arrière, également à cause de l’espace occupé par la batterie. Deux irritants sur lesquels le constructeur japonais devra se pencher pour attirer un plus grand nombre d’acheteurs.

On note également certaines améliorations apportées par le constructeur à la carrosserie et au châssis de la voiture. D’abord, on a redessiné la partie avant et on a réduit le poids de la voiture. On a également rigidifié le châssis, comme on le fait habituellement dans la plupart des véhicules qui utilisent un moteur électrique et qui ont cette caractéristique d’être bien isolés et très silencieux. Résultat ? La voiture est absolument exempte de bruits de caisse et de craquements. C’est solide et ça permet de profiter au maximum de la chaîne audio !

On a redessiné la partie avant et on a réduit le poids de la voiture. (Photo : Honda)

Une motorisation hybride efficace

Les ingénieurs de Honda ont doté l’Accord hybride Touring d’une motorisation composée, d’une part, d’un moteur à 4 cylindres i-VTEC de 2 litres à double arbre à cames en tête et à cycle Atkinson qui développe une puissance de 143 chevaux et, d’autre part, d’un moteur électrique de 181 chevaux. La puissance combinée de cette motorisation s’établit à 212 chevaux, ce qui sera amplement suffisant pour permettre à la grande majorité des utilisateurs de la trouver agréable à conduire.

Ainsi motorisée, Honda annonce une consommation moyenne, dans des conditions idéales, il va sans dire, de 5,1 litres aux 100 kilomètres. Comme j’ai effectué mon essai routier dans la semaine du 6 février et qu’il faisait relativement froid, je n’ai pu obtenir moins que 7,2 litres aux 100 kilomètres de moyenne, ce qui me semble très correct pour la saison et le gabarit de la voiture. Personnellement, je n’ai aucun doute sur le fait que la voiture pourra approcher les chiffres de Honda en saison estivale.

La Honda Accord Touring hybride 2017 est une berline agréable à conduire et qui ne grèvera pas votre budget de carburant. Il s’agit d’une valeur sûre et d’une voiture fiable qui vous procurera des heures de plaisir au volant. Son prix dépasse légèrement les 39 000 $. Si votre budget est plus limité, notez que l’Accord hybride est disponible à 33 000 $.

 

Les fleurs

  • Le confort
  • Les lignes
  • La consommation de carburant
  • L’espace intérieur
  • La finition
  • La mécanique
  • Le châssis plus rigide

 

Le pot

  • Coffre plus petit en raison de la présence de la batterie
  • Dossier de la banquette arrière non rabattable
A propos de Richard Roch 21 Articles
Après des études classiques au Collège Ste-Marie, à Montréal, Richard a été embauché par Hydro-Québec en 1968 où il a œuvré en communications jusqu’à son départ, en 1997. Il travaille maintenant comme pigiste en rédaction, en révision et en traduction pour diverses entreprises dans des domaines variés ainsi que comme journaliste et chroniqueur automobile. Il se spécialise surtout dans les technologies et les véhicules verts.