Ford Focus électrique 2017

Visuellement, outre quelques logos et le port de recharge situé dans l’aile avant gauche, la Ford Focus électrique à cinq portes ressemble en tous points ou presque à la Focus à essence ! Et elle n’a pas beaucoup changé en six ans. (Photo : Ford)

Vieillissante, mais toujours dans le coup

Les gens qui considèrent l’achat d’un véhicule électrique le font sans doute pour les bons motifs. Ils sont prêts à sacrifier l’autonomie à l’économie de carburant. Cependant, l’acheteur type d’une voiture électrique veut un véhicule qui se distingue, et par son apparence extérieure et par son environnement intérieur. Il veut de la techno ! Malheureusement, Ford a raté le bateau avec sa Focus EV 2017.

 

Design et équipement

Visuellement, outre quelques logos et le port de recharge situé dans l’aile avant gauche, la Ford Focus électrique à cinq portes ressemble en tous points ou presque à la Focus à essence ! Et elle n’a pas beaucoup changé en six ans. À la différence de la Nissan LEAF, plus moderne, qui a été conçue pour utiliser un groupe propulseur électrique avec des batteries au lithium-ion sous le plancher, la Ford Focus EV est une adaptation électrique du modèle à essence. Elle est plus lourde et beaucoup moins conviviale. Et ses batteries occupent presque tout l’espace de chargement à l’arrière. Pour vous donner une idée de l’espace disponible, précisons qu’il est impossible d’y placer un sac de golf.

Quand on s’installe au volant, on n’a pas du tout l’impression de se trouver dans un véhicule électrique. Le tableau de bord est de plus classiques, et le sélecteur de vitesses est identique à celui qu’on trouve dans la Focus à essence. Le modèle que Ford avait gentiment mis à ma disposition était équipé de sièges en tissu chauffants à l’avant et réglables manuellement, de la caméra de vision arrière, de jantes en aluminium chaussées de pneus 225/50R17, d’une chaîne audio Sony à 9 haut-parleurs et du système SYNC3 de Ford que, soit dit en passant, Ford a beaucoup amélioré.

Quand on s’installe au volant, on n’a pas du tout l’impression de se trouver dans un véhicule électrique. Le tableau de bord est de plus classiques, et le sélecteur de vitesses est identique à celui qu’on trouve dans la Focus à essence. (Photo : Ford)

La Ford Focus EV 2017 profite d’une suspension à quatre roues indépendantes, d’une direction à assistance électrique, du frein de stationnement à assistance électrique, de freins à disque ABS, de l’assistance au démarrage dans les côtes, des phares à allumage et à extinction automatiques, de phares et de feux arrière à DEL et d’une foule d’autres accessoires qu’il serait fastidieux d’énumérer. Je vous réfère donc au lien suivant si vous voulez en savoir plus : http://fr.ford.ca/sdshop//build/focus/2017/?intcmp=show-bp#/chooseyourpath/

 

Mécanique

La Ford Focus EV 2017 est mue par un moteur électrique dont la puissance est 107 kilowatts ou de 143 chevaux, si vous préférez, et le couple, de 184 livres-pieds. La boîte de vitesses, comme c’est aussi le cas de la Nissan LEAF, ne compte qu’un seul rapport. Cette mécanique est alimentée par une batterie au lithium-ion de 33,5 kilowattheures refroidie par liquide qui autorise une autonomie de quelque 185 kilomètres. Et croyez-moi, dans la vie de tous les jours, c’est plus que suffisant ! Toutefois, avec 33,5 kilowattheures, on aurait pu s’attendre à une autonomie de plus de 200 kilomètres. Il est possible de recharger la batterie au moyen du chargeur de 6,6 kilowatts de la voiture et du cordon de recharge à 120 volts que vous trouverez dans le coffre. Vous pouvez aussi vous procurer une borne de recharge à 240 volts. Pour une batterie complètement à plat, vous aurez besoin d’une vingtaine d’heures à 120 volts; cependant, à 240 volts, vous réduirez votre temps de recharge à un peu moins de 4 heures.

Il est possible de recharger la batterie au moyen du chargeur de 6,6 kilowatts de la voiture et du cordon de recharge à 120 volts que vous trouverez dans le coffre. Vous pouvez aussi vous procurer une borne de recharge à 240 volts. (Photo : Ford)

Comportement

Sur la route, la Ford Focus se comporte très bien. Les performances à l’accélération sont impressionnantes, et la direction est relativement précise. Elle est silencieuse, très amusante à conduire et propose une excellente tenue de route. Les sièges sont confortables et assurent un bon maintien. Comme je dois faire un virage en U pour me rendre chez moi après être sorti de la route 132, j’ai pu constater que le rayon de braquage est long, très long, ce qui peut rendre certaines manœuvres plus difficiles.

 

Conclusion

Outre son coffre lilliputien et un rayon de braquage plutôt long, la Ford Focus EV 2017 m’a plu. Il faudra voir ce que Ford a l’intention de faire avec cette voiture qui en est déjà à sa sixième année. Si vous considérez l’achat d’un véhicule électrique, je vous suggère d’aller voir ce que fait la concurrence qui s’appelle Nissan, Hyundai, Volkswagen et Kia avant de faire un choix. Et n’oubliez que le gouvernement offre toujours un rabais de 8 000 $ à l’achat.

A propos de Richard Roch 16 Articles
Après des études classiques au Collège Ste-Marie, à Montréal, Richard a été embauché par Hydro-Québec en 1968 où il a œuvré en communications jusqu’à son départ, en 1997. Il travaille maintenant comme pigiste en rédaction, en révision et en traduction pour diverses entreprises dans des domaines variés ainsi que comme journaliste et chroniqueur automobile. Il se spécialise surtout dans les technologies et les véhicules verts.