Lincoln Continental 2017

La Continental est une voiture de luxe qui ne fait rien comme les autres; elle est élégante, puissante, confortable, raffinée et… abordable. (Photo : Richard Roch)

Le luxe… abordable

L’année 2017 a marqué le retour de la Continental, ce fleuron de la marque Lincoln qu’on avait perdu de vue depuis une quinzaine années. La Continental est une voiture de luxe qui ne fait rien comme les autres; elle est élégante, puissante, confortable, raffinée et… abordable. Dans les faits, elle affiche un prix qui dépasse à peine les 60 000 $. À mon avis, un rapport qualité-prix très difficile à battre.

Quand on utilise la Continental de nuit pour la toute première fois, on vit une expérience sensorielle très particulière. (Photo : Lincoln)

Carrosserie

Quand on utilise la Continental de nuit pour la toute première fois, on vit une expérience sensorielle très particulière. Dès qu’on s’approche de la voiture, on se rend tout de suite compte qu’elle détecte la télécommande que vous avez dans la main. Les phares et les feux arrière s’allument et un saisissant tapis de bienvenue montrant le logo de la marque est projeté au sol devant les portières avant. Une fois qu’on est assis derrière le volant, le bouton de démarrage clignote, et les rétroviseurs latéraux se déploient. Spectaculaire !

La Lincoln Continental a définitivement pris du galon. Elle partage certes sa plateforme avec la Fusion, mais la comparaison entre les deux véhicules s’arrête là. La Continental est sensiblement plus longue, plus large et plus lourde. De toute évidence, le fabricant s’est attardé aux détails dans la conception de cette grande berline de luxe. Les poignées de portière intégrées à la ceinture de caisse en sont un bel exemple. En matière de carrosserie, la Continental projette une impression de solidité indéniable, mais reste une berline de luxe tout a fait discrète. Et elle ne fait vraiment pas son prix.

De toute évidence, le fabricant s’est attardé aux détails dans la conception de cette grande berline de luxe. Les poignées de portière intégrées à la ceinture de caisse en sont un bel exemple. (Photo : Lincoln)

Habitacle et équipement

C’est là que la Lincoln Continental se distingue ! Quand on y prend place pour la première fois, on découvre des sièges garnis de cuir DeepSoft de Bridge of Weir chauffants, refroidissants et massants. Le conducteur peut également personnaliser ses réglages pour obtenir un confort intégral. Après avoir mis le moteur en marche, on se rend vite compte que le sélecteur de vitesses standard, habituellement situé dans la console centrale, a fait place à un sélecteur à boutons-poussoirs placé dans le tableau de bord. Voilà qui libère un peu d’espace à la hauteur de la console. La Continental offre un mode Sport et des leviers de sélection de vitesses montés au volant, qui, à mon humble avis, sont tout à fait inutiles sur une voiture de ce type. Pour faciliter la lecture de l’information au tableau de bord, il est possible de configurer l’affichage de trois façons différentes.

C’est là que la Lincoln Continental se distingue ! Quand on y prend place pour la première fois, on découvre des sièges garnis de cuir DeepSoft de Bridge of Weir chauffants, refroidissants et massants. (Photo : Lincoln)

Lincoln propose un système de contrôle de la conduite qui regroupe un ensemble de technologies : servodirection électrique, contrôle actif du bruit et suspension électronique. On trouvera également la caméra à 360 degrés qui permet d’effectuer des manœuvres plus délicates à basse vitesse; ce système intègre quatre caméras (à l’avant, à l’arrière et sur les deux côtés). Pour ce qui est du régulateur de vitesse adaptatif, il comporte la fonction de freinage automatique; la voiture freine et accélère automatiquement pour maintenir la vitesse programmée. Dans un embouteillage, par exemple, la voiture peut s’arrêter complètement et repartir quand la circulation reprend.

Parmi les autres technologies installées sur la Continental, mentionnons l’assistance précollision avec détection de piétons, le stationnement actif, le système de suivi de voie, le toit panoramique à commande électrique, le système de navigation à commande vocale SYNC 3 que Ford a grandement amélioré, les essuie-glaces à détecteur de pluie, le Wi-Fi, les phares adaptatifs à DEL, le système de détection des angles morts et l’alerte de circulation transversale ainsi que la chaîne audio Revel Ultima à 19 haut-parleurs.

Mécanique

Sous le capot de la Lincoln Continental 2017, on trouve un moteur V6 de 3 litres biturbo qui développe une puissance de 400 chevaux et produit un couple de 400 livres-pieds. Cette mécanique n’a aucun problème pour déplacer cette voiture de deux tonnes. Ainsi motorisée, la Continental met moins de 7 secondes pour atteindre la vitesse de 100 km/h. Qui plus est, au cours de ma semaine d’essai, elle a affiché une consommation de carburant moyenne combinée de 11,1 L/100 km, ce qui m’a semble plus que raisonnable. De plus, cette voiture vous permettra de passer au travers de l’hiver sans encombre grâce à sa transmission intégrale offerte de série.

Comportement

Sur la route, la Continental propose une conduite aseptisée, c’est vrai, mais agréable tout de même. La suspension, gérée par un système électronique qui surveille également la carrosserie, la direction et le freinage, est légèrement plus ferme que la moyenne des véhicules nord-américains du genre. La Continental se conduit très facilement et se révèle vraiment très confortable.

Conclusion

J’ai bien aimé ma semaine passée au volant de ce porte-étendard de la marque qu’est la Lincoln Continental. Si vous avez des problèmes de dos et si vous disposez d’un budget de 60 000 $, cette voiture est faite pour vous. Vous pourrez recevoir un vrai massage au dos tout en conduisant.

A propos de Richard Roch 17 Articles

Après des études classiques au Collège Ste-Marie, à Montréal, Richard a été embauché par Hydro-Québec en 1968 où il a œuvré en communications jusqu’à son départ, en 1997. Il travaille maintenant comme pigiste en rédaction, en révision et en traduction pour diverses entreprises dans des domaines variés ainsi que comme journaliste et chroniqueur automobile. Il se spécialise surtout dans les technologies et les véhicules verts.