Buick Envision Haut de gamme II AWD 2017

Ni trop gros ni trop petit, ni trop clinquant ni trop sobre, le Buick Envision Haut de gamme II 2017 est vraiment parfait. (Photo : Buick)

Construit en Chine pour le marché canadien

En introduisant le Buick Envision AWD 2017 dans le marché canadien – nos voisins du Sud ne profitent que de la version à traction – General Motors avait l’intention avouée de s’attaquer à une concurrence de VUS compacts de luxe qui s’appelle Audi Q5, Acura RDX, BMW X3, Lexus NX et compagnie. Grosse commande ! Eh bien, à mon avis, c’est mission accomplie !

Habitacle et équipement

Quand on monte à bord du Buick Envision AWD 2017, on a tout de suite une impression de richesse. On constate avec bonheur que la qualité des matériaux, le soin apporté à l’assemblage des divers éléments de confort et de technologie ainsi que la finition intérieure du véhicule sont au rendez-vous. Tout y est : sonorisation Bose à 7 haut-parleurs, sièges avant et arrière chauffants avec mise en mémoire de la position du siège du conducteur et des rétroviseurs extérieurs, caméra de vision arrière, démarreur à distance, radio par satellite Sirius, volant chauffant, aide au stationnement, alerte de prévention de collision, affichage tête haute, connexion WiFi et j’en passe et des meilleures. Pour être bien au fait de tout l’équipement que peut recéler le Buick Envision Haut de gamme II, je vous réfère au lien suivant : http://fr.buick.ca/envision-crossover-suv/features-specs/trims.html

L’habitacle du Buick Envision 2017 est vraiment bien fignolé, spacieux et très bien isolé. (Photo : Richard Roch)

L’habitacle du Buick Envision 2017 est vraiment bien fignolé, spacieux et très bien isolé. La planche de bord est moderne et des plus conviviales. Toutes les commandes sont clairement identifiées et facile à trouver. L’ambiance à bord est agréable et feutrée. À mon avis, c’est l’une des plus belles cabines de VUS compact qu’il m’ait été de voir. Un modèle du genre ! Pour ce qui est de l’espace de chargement, encore là, il bouscule la concurrence avec 761 litres dossier des sièges arrière relevé et 1622 litres dossier abaissé.

L’Envision bouscule la concurrence avec 761 litres dossier des sièges arrière relevé et 1622 litres dossier abaissé. (Photo : Richard Roch)

Carrosserie

Ni trop gros ni trop petit, ni trop clinquant ni trop sobre, le Buick Envision Haut de gamme II 2017 est vraiment parfait. Les lignes sont modernes sans être extravagantes. À l’arrière, vous profiterez d’un hayon mains libres à commande électrique; vous n’avez qu’à faire un mouvement du pied sous le pare-chocs arrière pour l’ouvrir. Pratique quand vous avez les mains pleines ! Pour ce qui est de la hauteur de l’ouverture, elle est programmable. Les rétroviseurs extérieurs sont chauffants, et le véhicule roule sur des jantes de 19 pouces chaussés de pneus P235/50R19.

Les lignes sont modernes sans être extravagantes. (Photo : Richard Roch)

Mécanique

On l’a précisé d’entrée de jeu, le Buick Envision Haut de gamme II AWD 2017 a été conçu pour les hivers canadiens. Actuellement, la mécanique du Envision se limite au 4-cylindres de litres turbocompressé à deux entrées de 2 litres dont la puissance se chiffre à 252 chevaux. Pour le gabarit du véhicule, c’est amplement suffisant. Ce moteur est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports. Il semble que, dans un avenir rapproché, General Motors offrira également un 4-cylindres atmosphérique de 2,5 litres de 197 chevaux. C’est à suivre !

Comportement

Sur la route, l’Envision est confortable, silencieux et prévisible. Ni trop souple ni trop dure, la suspension à quatre roues indépendantes conviendra à la très grande majorité des consommateurs. Excellente tenue de route, excellente tenue de cap, sensibilité minime aux vents latéraux, toutes des qualités qui font du Buick Envision une agréable surprise dans le segment des VUS compacts. En matière de consommation de carburant, on parle de 10 litres aux 100 kilomètres, en moyenne.

Conclusion

Le prix du Buick Envision oscille entre 39 000 et 49 000 $. À ce prix, vous en aurez pour votre argent et vous n’aurez rien à envier à personne. Du côté des VUS compacts, l’Envision est ni plus ni moins mon coup de cœur de l’année.

A propos de Richard Roch 13 Articles
Après des études classiques au Collège Ste-Marie, à Montréal, Richard a été embauché par Hydro-Québec en 1968 où il a œuvré en communications jusqu’à son départ, en 1997. Il travaille maintenant comme pigiste en rédaction, en révision et en traduction pour diverses entreprises dans des domaines variés ainsi que comme journaliste et chroniqueur automobile. Il se spécialise surtout dans les technologies et les véhicules verts.